Les lettres: journée de la liberté de la presse

Publié le

3 mai, JOURNEE INTERNATIONALE DE LA LIBERTE DE LA PRESSE décrétée par les NATIONS UNIES

source image: lalignerouge.blogspot.com



LA PRESSE



La liberté de la presse est l'un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui reposent sur la liberté d'opinion, la liberté mentale et d'expression.

Ainsi, cette liberté s’appuie sur l'article 11 de la
Déclaration française des droits de l'homme et du citoyen de 1789 : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. »
La Cour européenne des droits de l'homme la considère comme inhérente à la liberté d'expression (article 10 de la Convention européenne des droits de l'homme).
Par ailleurs, les journalistes ne sont pas tenus de révéler leurs sources d’informations.

En France, les journalistes se référent dans l’exercice de leur profession à la
Charte de Münich , Déclaration des devoirs et des droits des journalistes , signée en 1971 à Munich.

L'ONG Reporters Sans Frontières classe les pays respectueux ou non de la LIBERTE DE LA PRESSE .

Selon ce classement, la presse est la plus libre en Finlande, en Norvège, en Irlande, en Suède et au Danemark. Les pays au degré de liberté de la presse le plus faible sont l'Erythrée, la Corée du Nord, le Turkménistan, l'Iran et la Birmanie, pays qui occupent les dernières places du classement.

Pour information, de 2006 à 2009, la France est passée du 31 ème pays « le plus libre » au « 43 ème ».

Publié dans LETTRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article