langue française: expressions à savourer

Publié le

MIG-le-pied-de-nez-du-boxeur

 

source image: MIG  art-singulier.com

 

SE CROIRE SORTI DE LA CUISSE DE JUPITER

«  Celui qui se croit sorti de la cuisse de Jupiter a tendance à se prendre pour un dieu vivant. ». A juste titre si l’on se réfère à la mythologie.  Il faut se remémorer la naissance de Dionysos, Bacchus pour les Romains.

Il est le dieu des « états seconds » de l’euphorie procurée par l’alcool ou l’art  :   la vigne, le vin et  ses excès , mais aussi le  théâtre et  la tragédie .   Le mot " tragédie" signifie le " chant du bouc". Pourquoi? Cet animal était l'attribut de Dionysos, qui en avait emprunté l'apparence en se métamorphosant, lorsque Typhon était entré en lutte avec les Olympiens et voulait les éliminer. Avant toute représentation, on sacrifiait un bouc  et un chant accompagnait rituellemnt ce sacrifice.

 

.


Revenons à la naissance de Dionysos:

 Zeus  avait aimé  Sémélé , une mortelle , fille du roi de Thèbes, et ce cette union, devait naître un enfant…Sémélé était enceinte de quelques mois..


Mais la  femme de Zeus, Héra horriblement jalouse de  la grossesse de Sémélé, lui dit que Zeus n'était en réalité qu'un horrible monstre et qu’il lui  fallait vérifier la divinitéde son amant .
Sémélé supplia alors Zeus de se laisser voir  . Or,  un mortel ne pouvait jamais voir un dieu dans sa splendeur olympienne  :  pour se montrer aux humains,  ceux-ci devaient se déguiser, prendre des précautions .


Zeus accèda à la demande de la jeune fille , qui malheureusement,  ne supporta pas la vue des éclairs , attributs du dieu,  et se mit à brûler intantanément  comme une torche.


Le père  arriva à extraire l’enfant  du ventre de sa mère,  s’entailla la cuisse ,  y enferma le petit ,   puis recousut ; il le  protégea  ainsi jusqu'au jour prévu pour la naissance qui survint à terme trois mois plus tard. .
On  nomma  le nouveau-né  « δίογονος / díogonos, » « le deux fois né », Dionysos .

Dès les premiers jours de son existence, l'enfant sera la victime des horribles persécutions manigancées par Héra: obligé de fuir et de se cacher,  il ne pourra jamais se reposer. C'est un dieu errant, pour le grand bonheur de tous!  Sur son passage, tout autour du bassin méditerranéen,  il plante des pieds de vigne et diffuse l'art du théâtre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Publié dans LANGUE FRANCAISE

Commenter cet article