langue française: expressions à savourer

Publié le

MIG-le-pied-de-nez-du-boxeur

source image: art-singulier.com

 

 

DONNER SA LANGUE AUX CHATS , ou    DONNER SA LANGUE AU CHAT

 

 

 

 

" Donner sa langue au chat "  ou «  donner sa langue aux chats »   signifie  renoncer  à comprendre ,  avouer qu'on ne sait  pas  répondre à une question .  On ne parle plus car en dire plus serait mentir . Il faut rappeler qu’au Moyen-Age, on arrachait la langue des voleurs .


Dans ce  cas  , la  « langue »,  mot désignant au propre  l’organe de la parole,   ou par métonymie, la parole elle-même,  ne sert plus à rien .  Devenue sans valeur et  inutile , elle   peut être jetée  en pâture aux animaux,  comme un bas morceau . 

 

 On devrait d’ailleurs  dire  " donner (ou jeter )  aux chiens " . Le chien passait pour un animal vil et désigne  encore une personne âpre au gain, dure en affaires.   

Balzac :   « Son oncle était un vieux chien qui lui avait filouté ses bijoux (Balzac, Eugénie Grandet).

 

 Madame de Sévigné  «  bon à jeter aux chiens (Ch. de Sévigné ds Lettres de Mme de Sévigné

 Eugène Sue : « Tu donnes ta langue au chien... c'est-à-dire que tu renonces, que tu ne devines pas » (  Atar Gull ).

 Jules Romain : « Aujourd'hui, Wagner, chez ces gens-là, n'est plus bon à jeter aux chiens (Romains, Les Hommes de bonne volonté)

 

Au contraire, défendre  ardemment un bien précieux  , c’est «  ne pas jeter sa part aux chiens »

 

 

 Une horde de canidés aux dents ensanglantées , voilà sans doute un carnage qui heurtait les âmes sensibles !  

Un animal plus doux et délicat s’est  invité tout naturellement  au festin. Ce transfert du chien au chat s’est fait  au XIX ème siècle et d’autant plus aisément qu’on croyait le second capable de garder un  secret .

George Sand

 « "Mettre quelque chose dans l'oreille du chat" , c'était lui confier quelque chose qui devait rester secret »

 

Le félin sait «  tenir sa langue » ,   a fortiori, celle des autres puisqu ‘on peut lui « donner sa parole »  ….ou  ne craint  pas de  «  se mordre  la langue » pour éviter de s’exprimer indûment.

 

Certains pensent que l’expression «  donner au chien »  est liée  au  sphynx . Cet  animal fabuleux à tête humaine et corps de lion qui passait pour être capable de poser des problèmes d'une grande difficulté ou des énigmes insolubles  ,  a pu devenir  par analogie une espèce de chien dans l’imaginaire   du   XVII éme siècle .  Pourquoi pas ?

Publié dans LANGUE FRANCAISE

Commenter cet article