CIVILISATION: le mois de Juin

Publié le

 

 MOIS DE JUIN

 

 

ETYMOLOGIE

Ce mois suit le Mois de Mai, mois  des Majores, les Anciens ; mai est le mois  de la vieillesse et du  monde des Morts, de  Mercure. L’étymologie rapproche aussi  Mai de «  Maia », déesse de  la croissance .

Une  même  ambiguité étymologique  touche le mois de Juin :  certains rapprochent ce mot  de   Junon,   l’épouse jalouse de Jupiter  , d’autres  de   Juniores, les  jeunes gens ?

Jeunesse ou Junon , Vieillesse et Maia ,  âge de la vie ou déesse ? Est-ce de toute façon antithétique ? La frontière n’est pas si étanche.


La déesse Junon.

Fille de Saturne et de Rhéa,  Junon  est d’un caractère jaloux . Ses cruautés font le bonheur des  écrivains  . Parmi les  nombreuses victimes  de sa colère, on se souvient  des métamorphoses de  :

  • la nymphe Chélonée, coupable de retard le jour du mariage de Junon, métamorphosée en tortue 
  • la reine des Pygmées, Pigas, coupable de s’être comparée  à l'épouse de Jupiter,  changée en grue 
  • les filles de Proctus, qui s'étaient proclamées plus belles qu’elle, changées en génisses 
  • la  nymphe Callisto devint  ourse...
  • Juno  persécuta Hercule, Latone, mère d’Apollon et Aerémis, la nymphe  Echo

 

On la représente  « assise sur un trône, un diadème sur la tête, un sceptre d'or à la main. Quelquefois elle traverse les airs sur un char traîné par des paons ». 

 

Selon Homère, elle se cloître dans  «  une chambre construite par son fils Vulcain , dont les portes sont munies d'une serrure cachée qu'aucune autre divinité qu'elle ne peut ouvrir. Elle a pour parure une robe tissue et brodée par Minerve, une ceinture ornée de mille franges, des boucles d'oreilles garnies de trois pierres qui brillent comme des yeux, un beau voile et de magnifiques chaussures. »

En Grèce, on l’adore  sous le nom d'Héré ; elle personnifie le mariage. Tous les cinq ans, on célébre en son honneur des jeux appelés Hérées, où le vainqueur reçoit un bouclier et une couronne de myrte.


LE MOIS DE JUIN CHEZ LES ROMAINS


01-06: KALENDIS JUNIIS

Les Calendes, le premier jour de chaque mois,   marquent la nouvelle lune :  le REX SACRORUM avec un des PONTIFEX MINOR  sacrifie un bélier à Janus ,  dieu du premier jour de chaque mois  , au Capitole, dans la CURIA CALABRA.De même, la REGINA  SACRORUM, épouse  du REX , à la REGIA, sacrifie une agnelle ou une truie à Junon.

 Fête de Junon Moneta, ainsi nommée à cause d'un de ses temples dans lequel on fabriquait la monnaie. Son temple est situé sur l’ARX ( = la citadelle, partie surélevée du Capitole)

 

 

 

link

 

 Fête des  Fabaria (fève). : on offre des sacrifices à Carna, déesse qui préside au coeur, au foie et aux entrailles du corps humain. Carna est aussi la déesse des gonds de portes :  on lui donne de la  bouillie de lard et de farine de fèves.

 

05-06   NONIS JUNIIS ( jour des Nones)

 A l'Arx , le REX SACRORUM annonce les fêtes du mois.

07-06  l'ANTE DIEM SEPTIMUM IDUS JUNIAS

 Fête des pêcheurs sur le Tibre.  LUDI PISCATORII

09-06   ANTE DIEM QUINTUM IDUS JUNIAS,

Fête des Vestales  VESTALIA    dans le temple de Vesta,  sacrée  au point qu’on n'en sait rien. Du 7 au 15 Juin, les  MATRONES  entraient dans son temple , pieds nus.

 

Temple de Vesta, seul temple rond à l’image des habitations primitives

 

vesta1.gif

 

 

 

 Les Vestalia associent  les vestales, les meuniers et les boulangers : les prêtresses vierges gardiennes du Feu sacré et  du foyer primitif   et les métiers de la farine  sont liés . L'une des

fonctions essentielles des vestales  est la préparation de la mola salsa,  au mois de mai,   utilisée lors des sacrifices et cérémonies religieuses.

 

 

 

11-06   ANTE DIEM TERTIUM IDUS JUNIAS, fêtes des  MATRALIA

 Consacrées à  MATER MATUTA, la mère du Matin, déesse de l'aurore, Elle est  fatiguée à cette époque de  ses levers de plus en plus matinaux  et  pour  l'aider, les matrones romaines vont à  son temple ,  lui offrent  des galettes jaunes représentant le soleil. Puis elles  fouettent et chassent du temple une esclave qu'elles y ont fait entrer,  représentant l'obscurité mauvaise chassée par l’AURORE .

 

Statue étrusque, Vème S av.JC

  source: lettrealepouse.free.fr


MATER-MATUTA.jpg


 

13 – 06  IDIBUS JUNIIS

Comme à toutes les  Ides  , le FLAMEN DIALIS ( prêtre de Jupiter)  sacrifie un mouton (OVIS IDULIS) à Jupiter LUCETIUS "de la lumière" , car  les Ides marquent la pleine lune ,  l’ arx.

Jours des QUINQUATRIES : consacrées à l’ INTELLIGENCE («  mens » en latin, déifiée en MINERVE)

15-06  ANTE DIEM SEPTIMUM DECIMUM KALENDAS JULIAS

Dernier jour des VESTALIA , les vestales balaient le temple et les balayures sont jetées au Tibre.

 

20-06   ANTE DIEM DUO DECIM  consacré à Summanus, dieu des éclairs et du tonnerre

24-06  ANTE DIEM OCTAVUM KALENDAS JULIAS

1er et 6ème milliaire de la via Portuensis: descente du Tibre en barque

 Fête de Fors Fortuna consacré à  Fortune, fille de Jupiter, qui avait  plus de temples à elle seule que toutes les autres divinités réunies, surtout sur le FORUM BOARIUM, à Rome  . Elle représente le destin avec toutes ces inconnues. Son nom dérive de fero (porter, apporter) : elle  apporte ou non la FERTILITE,  origine primitive de  la FORTUNE et du bonheur , ou au contraire,   de la famine et des maux .

On couvrait  ses statues d'un voile épais pour symboliser le hasard aveugle.

Elle est la patrone des MATRONES UNIVIRAE ( mariées une seule fois : UNI + VIR, l’homme)

Une statuette en or de Fortuna ne devait point quitter la chambre à coucher des citoyens qui pour une raison ou une autre se considéraient comme «  fortunés » , Jules César  ou ses  successeurs notamment. On la represensouvent CORNUCOPIA , avec une corne d’abondance ( COPIA= la richesse, l’abondance)

.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Civilisation romaine

Commenter cet article